Atelier cuisine

Nous vous invitons à participer à nos ateliers de cuisine ! Vous avez 2 options : 

  • dans la cantine de notre hostel : 500 soms par personne (4 personnes minimum)
  • dans une famille locale : 1000 soms par personne (2 personnes minimum)

Vous aurez le choix entre plusieurs plats traditionnels : 

  • Manty
  • Lagman
  • Plov
  • Vareniki (recette russe)
  • Borsch (recette russe)

Pour réserver cette activité, contactez la réception ou :

Par e mail : applehostelbishkek@gmail.com

Par téléphone : +996 553 280 881

Sur les réseaux sociaux : Facebook | Instagram

20 questions courantes à propos du Kirghizstan (et les réponses !)

Vous pensez à partir pour le Kirghizstan pour votre prochain voyage ? Ce sera votre première fois là bas ? Vous posez des questions autour de vous mais personne n’est capable de vous répondre ?

Génial ! Cet article est fait pour vous !

Nous allons répondre aux 20 questions les plus courantes que les gens se posent à propos de ce super pays.

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à les poster dans les commentaires, on vous aidera à y répondre. Ne vous inquiétez pas, il n’y a pas de question bête ! 

 

  1. Où est le Kirghizstan et comment puis-je y aller ?

Le Kighizstan est un grand pays (environ 200 000 km²) situé en Asie Centrale. Il partage ses frontières avec le Kazakhstan au Nord, la Chine à l’Est, le Tadjikistan au Sud et l’Ouzbekistan à l’Ouest. Si vous voyagez par la route, vous pouvez traverser facilement ces frontières. Si vous venez par avion, plusieurs compagnies aériennes ont de bonnes offres pour Bichkek, la capitale.

2. Ai-je besoin d’un visa ?

Pour beaucoup de nationalités, le Kirghizstan offre 60 jours sans visa, vous avez juste besoin d’un passeport pour rester près de 2 mois.

Si votre pays ne figure pas sur cette liste, vous devez demander un visa dans une ambassade kirghize, ou en ligne avec le système de e-visa, ou un visa vous sera directement délivré à votre arrivée à l’aéroport Manas de Bichkek. Ceci fonctionne pour les personnes venant des pays suivants :

Si votre pays ne figure sur aucune de ces listes, vous devrez demander votre visa avec une lettre d’invitation dans certaines ambassades.

Si vous avez besoin de plus d’informations, consultez le site officiel du Ministère des Affaires Etrangères kirghize : http://www.evisa.e-gov.kg/

3. Est-ce-que c’est un pays sûr ? Et pour les voyageuses seules ?

Le Kirghizstan est un pays très sûr avec un taux plutôt bas de criminalité. Et, oui, c’est sûr aussi pour les femmes voyageant seules (cet article est écrit par l’une d’elles 😉 ) Bien sûr, comme dans beaucoup de grandes villes, il vaut mieux faire attention à ses affaires dans les endroits très fréquentés (les bazars par exemple), mais rien de plus. Les locaux ont généralement une attitude bienveillante envers les touristes et vous aideront en cas de problème. Ayez une attitude positive, respectez la culture et les croyances, et tout se passera bien ! Le risque principal pour vous ici, ce sera de tomber amoureux du pays et de ne plus pouvoir en partir !

4. Quel est le meilleur moment pour y aller ? Quelles sont les conditions météo ?

Le meilleur momet pour partir dépend de ce que vous recherchez. 

Si vous voulez faire des randonnées, profiter de la nature pleine de couleurs dans les réserves protégées, regarder la vie sauvage, faire du cheval, camper dans les montagnes, nager dans des lacs magnifiques (et bien plus encore !), alors la mieux pour vous sera de Mai à Octobre. Les temperatures varient, il peut faire très chaud l’été mais vous verrez toujours de la neige en haut des montagnes.

Si vous voulez faire du ski, admirer les villes recouvertes de neige, éviter la haute saison pour avoir un aperçu de la vie authentique dans les villages, profiter des sources chaudes quand il gèle dehors, alors oui, vous pouvez même venir en hiver ! Attendez-vous à un froid intense (il peut faire jusqu’à -15°C) mais si vous êtes bien équipés, cela ne sera pas un problème !

5. Quelle est la cuisine traditionnelle ?

La cuisine kirghize est principalement basée sur la viande (mouton, cheval, boeuf) et les produits laitiers. Vous trouverez beaucoup de plats traditionnels et vous aurez besoin de temps pour tout goûter : Voici quelques exemples : 

  • Paloo (aussi appelé Plov) est un plat typique d’Asie Centrale fait avec du riz, de la viande, des carrottes, de l’ail, parfois des fruits secs… il y a plusieurs sortes de Paloo ! Et bien sûr, das chaque région, ils vont diront qu’ils font le meilleur 😉 Goûtez-les et faites votre propre classement ! 
  • Manty, ce sont des sortes de raviolis cuits à la vapeur, fourrés avec de la viande et des oignons. Vous pouvez en trouver das tous les kiosques dans les rues, partout dans le pays.
  • Samsa (comme les samosas Indiens) vous en trouvrez à chaque coin de rue, habituellement ils sont faits de pain, fourrés à la viande, aux légumes, au fromage, etc…
  • Beshbarmak, c’est un plat traditionnel kirghize fait de viande et de farine. Il est habituellement servi avec de la viande de cheval. Beshbarmak signifie « cinq doigts » en kirghize. 
  • Lagman sont des nouilles fraîches mélangées avec des poivrons et d’autres légumes. Cela peut être assez épicé.

 

Le thé et le pain sont aussi très populaires au Kirghizstan.

Concerant les boissons, vous trouverez beaucoup de produits laitiers comme le kymyz (lait fermenté de jument) ou des céréales fermentés comme le bozo par exemple. Pour les occidentaux, ces boissons sont vraiment très différentes de tout ce dont vous avez l’habitude et leur goût plutôt surprenant. Mais cela fait partie de l’expérience !

 

6. Comment vais-je communiquer avec les gens ?

Le Kirghizstan a deux langues officielles : le kirghize et le russe. Ils utilisent l’alphabet cyrillique (la version kirghize et la version russe). Mais ne vous iquiétez pas, si vous ne maîtrisez aucune de ces langues, tout ira bien. Dans les grandes villes, vous trouverez des gens qui parlent anglais (même français !), les locaux sont de plus en plus habitués à l’industrie touristique. Et s’ils ne parlent pas anglais, soyez créatifs ! Comme partout, vous pouvez utiliser le laguage du corps, les gestes, les dessins… vous avez beaucoup d’options !

7. Quelle est la monnaie et comment puis-je échanger/retirer de l’argent ?

La monnaie locale est le som kirghize (KGS). Au moment où nous publions cet article, le taux de change est d’environ 1 $ ≈ 69 KGS ou 1 € ≈ 79 KGS. Il y a des bureaux de change partout dans les grandes villes et aussi des banques avec des distributeurs. Les cartes Visa sont largement acceptés, mais certains établissements acceptent aussi les MasterCard et American Express. Le système bancaire est plutôt fiable et stable au Kirghizstann mais habituellement la somme que vous pouvez retirer est plafonnée (max 200 $ ou 10 000 soms). Comparez les taux avant d’échanger votre argent. Notez aussi que dans les bureaux de change, ils préfèrent les gros billets, neufs et propres (100 $, 50 $, 100 € ou 50 € ). Pour les plus petits billets ou ceux qui sont abîmés (ils sont très exigents…), le taux de change sera plus bas.

8. Où devrais-je aller dans le pays ?

Le Kirghizstan a beaucoup à offrir. Cela dépend ce que vous cherchez et beaucoup de régions sont susceptibles de vous intéresser. Les villes principales sont Bichkek, Osh, Karakol et Cholpon-Ata, mais nous vous recommandons vivement de vous plonger aussi dans la nature magique des environs. Nous organisons beaucoup d’excursions que vous adorerez. Pour plus d’informations, consultez notre page Excursions et randonnées.

9. Quel est le coût de la vie ?

Comparé aux standards occidentaux, le Kirghizstan est très peu cher. Vous pouvez manger dans une cantine un repas complet pour 1 – 2 €, traverser le pays en minibus pour moins de 10 €, boire une bière dans un bar sympa pour 1 – 2 €… Et dans les marchés, il est conseillé de négocier ! 

10. Quelles sont les religions principales ?

Environ 80 % des habitants sont musulmans et 17 % orthodoxes. Ce n’est pas un pays très conservateur comparé aux pays alentours. Vous pourrez ainsi visiter des mosquées pleines de couleurs et des cathédrales étincelantes.

11. Est-ce-que je peux camper dans la nature ?

Assurément ! Ce sera très sûr et facile, en été beaucoup de campeurs viennent visiter la région et les locaux ont l’habitude. Nous vous encourageons à le faire ! Vous devriez aussi essayer de dormir dans une yourte traditionnelle pour comprendre la vie des nomades. Vous n’avez pas votre propre équipement ? Pas d’inquiétude, l’Apple Hostel peut vous fournir tout ce dont vous avez besoin pour une aventure dans la nature !

12. Je voyage à vélo, comment sont les routes ?

Le Kirghizstan est devenu super populaire parmi les cyclotouristes depuis les 10 dernières années. Les routes sont acceptables dans la majeure partie du pays, vous préfèrerez l’été néanmoins. Le trafic peut être assez chaotic dans les grandes villes, mais dans les autres endroits vous aurez parfois la route pour vous tout seul ! De plus, vous trouverez facilement des endroits pour faire réparer votre vélo partout dans le pays.

13. Comment est la connexion internet / wi fi ?

Le Kirghizstan dispose d’un assez bon réseau internet et vous trouverez facilement du wi fi dans les grandes villes. Les cafés, bars, restaurants, centre commerciaux et hostels disposent aussi d’un bon wi fi gratuit. Si vous êtes accros à la technologie et que vous avez besoin d’être connectés partout, vous pouvez acheter une carte sim locale. Plusieur opérateurs proposent des forfaits prépayés peu chers avec appels et internet en 4G. Nous pouvons aussi vous aider pour ça, car nous avons aussi des cartes sim à l’hostel !

14. Puis-je venir avec mes enfants ?

Bien sûr ! Ils vont adorer la merveilleuse nature et le dépaysement sera une expérience unique pour eux ! Vous trouverez beaucoup d’activités à faire avec les enfants (courtes randonnées, nager, skier, faire du vélo, aller dans les parcs d’attractions, etc…). Nous avons des chambres privées dans nos hostels où vous pourrez rester en famille en toute traquillité !

15. Comment vais-je me déplacer dans le pays/dans les villes ?

Le Kirghizstan a un bon réseau de transports publics. Vous pouvez facilement atteindre plusieurs villes et villages en marshrutkas (minibus) pour des tarifs très abordables. Il y a beaucoup de gares routières partout, et pas d’inquiétude si vous ne maîtrisez pas l’alphabet cyrillique, les conducteurs crient leurs destinations ! Dans les villes, vous aurez aussi beaucoup de minibus et de bus, ainsi que des taxis. Nous vous conseillons d’installer les applications 2GIS (pour trouver votrre chemin au sein des villes) et Yandex (pour des taxis peu chers dans les grandes villes), qui vont seront bien utiles. Nous pouvons aussi organiser des transfers et nous louons des voitures et des vélos. Demandez-nous des informations à ce sujet !

16. Quels souvenirs devrais-je rapporter à la maison ?

Vous trouverez beaucoup de magasins de souvenirs partout dans le pays. Chapeaux traditionnels, instruments de musique, vêtements, équipements de cavaliers, drapeaux, artisanat, poupées… Vous aurez besoin de place dans votre valise ! Vous trouverez beaucoup d’objets dans les musées et les bazars, mais nous avons aussi un magasin de souvenirs dans notre hostel !

 

17. Je suis végétarien/vegan, que pourrais-je manger ?

Oui, le Kirghizstan est un pays où l’on mange beaucoup de viande. Mais NON, vous ne risquez pas de mourir de faim ici ! Vous trouverez facilement des fruits et léumes de saisons dans les marchés partout dans le pays, ainsi que des fruits secs et plusieurs sortes de noix, du pain, etc… Vous allez pouvoir profiter du pays tout en restant en accord avc vos habitudes alimentaires !

18. Que dois-je faire en cas de problème de santé ?

Le Kirghizstan peut être plutôt difficile pour nos estomacs… Mais ne vous inquiétez pas, vous avez juste à respecter certaines règles faciles pour éviter de tomber malade ! Si vous rencontrez tout de même des problèmes, nous vous invitons à lire notre article consacré à ce sujet : La santé en voyage.

19. Quels livres puis-je lire sur le pays ?

Nous vous conseillons de lire n’importe quel livre de Tchinguiz Aitmatov, l’écrivain national du Kirghizstan. La plupart de ses livres sont traduits dans plusieurs langues et il est très populaire pour la population locale. C’est un sujet intéressant pour commencer une discussion dans un café ! Sur le tourisme, les éditions Bradt et Lonely Planet ont publié plusieurs guides sur le Kirghizstan et l’Asie Centrale en général. Cela peut vous aider à choisir ce que vous voulez visiter !

20. Où devrais-je rester quand je serai dans le pays ?

A l’Appel Hostel bien sûr 😉 Nous avons des hébergements à Bichkek, Osh et Cholpon-Ata. Nous sommes une entreprise familiale bien connue des voyageurs, avec des tarifs abordables, des chambres confortables et tout ce dont vous avez besoin. Nos hostels sont des endroits parfaits pour rencontrer d’autres voyageurs ! Pour les autres villes, nous pouvons vous aider à organiser votre séjour dans des hostels/hôtels/guesthouses dont nous avons eu de bons échos par les voyageurs.

Nous espérons vous accueillir bientôt au Kirghizstan !

Comment ne pas (trop) se perdre au Bazar Osh

 

Le bazar a été construit en 1983. Sa structure est typique de l’Asie Centrale : un marché couvert est situé au centre avec des bâtiments tout autour où les ventes se font à l’intérieur.

Le bazar d’origine ressemble aux bâtiments traditionnels avec des arches, arcades et des tours dans les coins.

En plus du « Gree Market » (marché aux fruits et légumes), il y  a le bâtiment Kiyal.  Kiyal (Кыял) signifie « rêve » en kirghize. Vous pourrez y trouver des vêtements traditionnels et des souvenirs.

Vous pouvez trouver pratiquement tout au bazar, il faut juste prendre votre temps 😉

Cette carte va vous aider à vous repérer au sein du bazar. Toutefois, le bazar change constamment, alors nous ne garantissons pas que vous trouverez toujours tout au même endroit !

Prenez plaisir à déambuler dans les allées, et n’hésitez pas à demader votre chemin aux vendeurs, ils sont très sympathiques !

Pour réserver ce tour, contactez nous :

Par e mail : applehostelbishkek@gmail.com

Par téléphone : +996 553 280 881

Sur les réseaux sociaux : Facebook | Instagram

Tour de l’architecture de Bichkek

Cet article va vous présenter 10 sites architecturaux de Bichkek. Une excursion à pied vous est proposée (d’une durée de 2 – 3 heures). La plupart des informations qui vous seront données ici viennent du livre  ‘Architekturführer Bischkek’ de Henning Hraban Ramm et Benedikt Viertelhaus. Nous vous recommandons vivement ce livre si vous vous intéressez aux bâtiments et à l’histoire de Bichkek. Malheureusement, il n’est pas encore traduit en français… Nous allons ici développer 10 sites sur les 130 mentionnés dans le livre, mais nous espérons que cela vous permettra de mieux comprendre l’architecture de cette ville passionnante.

  1. La Cathedrale de la Sainte Resurrection (1984)

Les dômes bleus clairs de cette cathédrale orthodoxe russe, ouverte en 1947, sont visibles depuis la rue Jibek Jolu. Sur la façade vous pourrez voir des formes variées de croix et de cercles, les plus impressionnantes étant sur le portail. L’intérieur spartiate, décoré avec des icônes est parsemés de cièrges, est ouvert aux visiteurs.

  1. Bibliothèque nationale 1981-1984

La bibliothèque national du Kirghizstan a été fondée en 1934, mais le bâtiment où se trouvent les collections n’a ouvert qu’en 1984. Pour visiter la bibliothèque, vous allez devoir faire ce que tout le monde fait, c’est-à-dire acheter un passe à la journée pour seulement 10 soms.

  1. Palais des mariages 1987

Dans presque tous les pays de l’ex-URSS se trouvent des palais de mariages très élaborés. Ce sont des installations communautaires, construites pour donner à l’acte administratif de mariage un côté glamour. Le palais des mariages de Bichkek est un bâtiment particulier, similaire aux monuments sacrés par beaucoup d’aspects.

  1. Cirque 1976

Le cirque permanent fait partie de la culture russe depuis la fin du XIXe siècle. Celui de Bichkek est construit d’après le modèle du cirque de Moscou. Vous pourrez voir des cirques similaires à Tashkent, Dushanbe, Almaty et Donetsk.

  1. Place de la Victoire 1985

La place de la Victoire a été inaugurée le 9 Mai 1985, pour le 40e anniversaire de la victoire  contre le régime nazi. Elle célèbre l’importance de la « Grande guerre patriotique ».

  1. Musée des Beaux Arts 1974

Avec le théâtre national et l’opéra, le musée des beaux-arts forme le centre culturel autour du parc des Chênes. Suite à plusieurs rénovations, certains des éléments originaux ont disparus comme les lumières du ciel et les intersections entre les différentes pièces.

  1.  Musée d’histoire national 1984

Ce qui était précédemment le musée de Lénine, qui était une branche du musée Lénine de Moscou jusqu’à l’indépendance kirghize. Pour l’instant, le musée est en rénovation et fermé aux visiteurs.

  1. Place Ala-Too 1984

La place Ala-Too est la place principale du Kirghizstan, situé au centre de Bichkek. Ala-Too en kirghize signifie « la grande montagne » et symbolise la nature montagneuse du pays.

  1. La Maison Blanche 1985

La Maison Blanche est le palais présidentiel du Président de la République du Kirghizstan. Ce bâtiment date de l’époque soviétique et est très intéressant à voir quand vous êtes à Bichkek, c’est vraiment l’un des repères du pays.

  1. Le palais des sports Koschomkul 1974

Le palais des sport Koschomkul (anciennement Lénine) fait partie d’un plus grand complexe sportif,avec notamment le stade Spartak de l’autre côté de la rue. Il peut accueillir jusqu’à 3000 visiteurs. L’entrée se fait par l’étage du dessous.

Pour réserver ce tour, contactez nous :

Par e mail : applehostelbishkek@gmail.com

Par téléphone : +996 553 280 881

Sur les réseaux sociaux : Facebook | Instagram

La santé en voyage

Dans certaines régions du monde, rester en bonne santé en voyageant est un combat quotidien. Et, bien que l’un des plus beaux endroits de la planète, l’Asie Centrale fait partie de ces zones à risques pour les voyageurs. Certains parasites, bactéries et virus qui ont pratiquement disparu des pays occidentaux sévissent encore ici. Si les locaux ont développé des défenses supplémentaires, nos parfois fragiles organismes peuvent être plus sensibles à ces attaques. Pas de panique toutefois ! La plupart des infections que vous pouvez attraper sont bénignes, faciles à éviter et à traiter, pourvu que vous ayez les bons réflexes et certaines informations. C’est ainsi le bus de cet article.

Ici nous allons vous aider à :

  • Connaître les risques
  • Savoir s’en prémunir
  • Connaître les signes des principales affections
  • Savoir traiter les symptômes
  • Expliquer vos problèmes en russe
  • Savoir où trouver de l’aide

Nous allons nous concentrer sur les risques encourus au Kirghizstan et dans le Pamir au Tadjikistan.

  1. Le paludisme

Le paludisme (aussi appelé Malaria) sévit de mai à octobre dans plusieurs régions kirghizes et tadjikes. Le risques n’est pas très élevé mais il existe dans les régions suivantes : Gorno-Badakshan, Khatlon, Douchanbé, Leninabad, frontière ouest du Kirghizstan et région de Bichkek.

Le paludisme est une infection parasitaire transmise par les moustiques. Ils piquent surtout la nuit et en soirée.

Attention aux idées reçues ! Contrairement à une croyance populaire, les moustiques ne sont pas attirés par la lumière, donc rester dans l’obscurité est une mesure inutile pour s’en éloigner. Ils sont attirés par la chaleur et les odeurs et secrétions corporelles.

Pour s’en prémunir, quelques mesures simples doivent être appliquées :

  • Porter des vêtements couvrants, amples et légers
  • Asperger vos vêtements et votre peau de spray insecticide
  • Couvrir votre tente/lit d’une moustiquaire
  • Les diffuseurs électriques répulsif peuvent aussi vous protéger la nuit

Des traitements médicamenteux préventifs existent mais ils ne sont pas nécessaires en raison du faible niveau de risque.

Les signes qui doivent vous alerter :

Ils sont difficiles à reconnaître car assez communs (fièvre, troubles digestifs, douleurs musculaires…) mais en cas de fièvre persistante suite à des piqûres de moustiques il est conseillé de consulter un médecin à votre retour.

2. La fièvre typhoïde

La fièvre typhoïde est une infection bactérienne transmise par l’eau et les aliments contaminés. Elle est très contagieuse. Elle sévit dans l’ensemble du Kirghizstan et du Tadjikistan.

Pour s’en prémunir, des règles d’hygiène simples doivent être adoptées :

  • Bien se laver les mains en allant/sortant des toilettes (privilégiez du sérum hydro alcoolique, se trouve facilement dans toutes les pharmacies locales et même les supermarchés)
  • Ne pas boire l’eau du robinet ou des rivières si vous n’avez de filtre d’eau efficace
  • Attention aux fruits et légumes, si vous ne pouvez pas les laver à l’eau potable, privilégiez les aliments que vous pouvez peler/éplucher avant de consommer (oranges, bananes, …)
  • Attention aux boissons chaudes que l’on vous sert dans les cantines/chez l’habitant : si l’eau bouillie élimine la majeure partie des bactéries et parasites, dans beaucoup d’endroits, les gens ne font pas bouillir l’eau totalement mais se contentent de la réchauffer. Dans ce cas, le risque de contamination reste élevé.

La meilleure protection contre la fièvre typhoïde reste la vaccination, parlez-en à votre médecin avant votre départ.

Les signes sont aussi assez communs :

  • Forte fièvre
  • Maux de tête
  • Douleurs musculaires
  • Maux d’estomac
  • Forte fatigue
  • Troubles gastriques (diarrhée ou constipation)

Pour faire un diagnostic précis, il vous faudra consulter un médecin et réaliser une analyse de sang et de selles.

3. Parasitoses intestinales

Elles sont dues à des parasites (parfois des sortes de petits vers, ou leurs œufs) qui colonisent l’intestin suite à une contamination par l’eau, les aliments et le contact avec des surfaces infectées.

Pour vous prémunir de ce risque (très élevé dans la région), les précautions à prendre sont les mêmes que pour la fièvre typhoïde, à savoir :

  • Hygiène des mains
  • Eviter les aliments à risques (crus ou peu cuits, fruits ou légumes que l’on ne peut pas laver…)
  • Avoir un filtre d’eau ou ne consommer que de l’eau en bouteille

Les symptômes seront également similaires (rassurez-vous, il y a plus de risques d’attraper une ‘simple’ parasitose intestinale que la fièvre typhoïde) avec le plus souvent :

  • Diarrhées +++ (le plus souvent : selles liquides et jaunes)
  • Maux d’estomac
  • Vomissements
  • Fièvre d’intensité variable

Les symptômes durent en général 4-5 jours (une simple gastro-entérite ne dépasse pas 2 jours en principe) et sont très invalidants. Pour les cyclistes/campeurs, essayez de vous installer dans un endroit confortable et ne restez pas seul dans la nature, vous allez connaître des moments difficiles.

4. Mal de l’altitude

Le mal de l’altitude (aussi appelé Mal aigu des montagnes) peut vous toucher lorsque vous changez d’altitude brutalement et que votre organisme a du mal à s’y adapter. Le risque concerne essentiellement votre voyage dans le Pamir, puisque des troubles peuvent apparaître à partir de 2500 m/ 3000 m d’altitude.

Les signes les plus fréquents :

  • Maux de tête +++
  • Nausées/vomissements
  • Difficultés à s’endormir

Pour s’en prémunir, il n’y a pas de recettes miracles. Aucun moyen de savoir si vous souffrirez d’un mal des montagnes ou non, nos organismes sont inégaux à ce point de vue. Une bonne hydratation peut toutefois aider.

L’une des règles communément suivie est de ne pas dormir à plus de 400m de différence par rapport à la nuit précédente. Il est donc vivement conseillé de faire votre trajet par étapes, pour laisser votre corps s’acclimater à la diminution de l’oxygène dans l’air.

Un médicament préventif existe : l’acétazolamide (Diamox) mais il est difficile de s’en procurer dans la région, mieux vaut vous fournir dans votre pays d’origine et consulter votre médecin. Vous pouvez prendre un comprimé deux fois par jour dès le début de l’ascension.

Attention ! Ce médicament est un diurétique (c’est-à-dire qu’il aide à évacuer plus vite les urines) donc il faut bien penser à boire beaucoup d’eau (n’attendez pas d’avoir soif).

Le mal des montagnes peut avoir des complications graves, mais heureusement très rares pour les personnes en bonne santé. Principalement l’œdème aigu pulmonaire ou cérébral.

Les symptômes alarmant sont un essoufflement même au repos, une perte de conscience partielle ou totale, des troubles de l’équilibre et une toux voire des crachats mousseux.

Le traitement est de redescendre ! En général, 500m suffisent déjà à apaiser les symptômes et cela ne laissera pas de séquelles.

 

Si, malgré toutes vos précautions vous tombez néanmoins malades, voici quelques médicaments faciles à trouver pour traiter les symptômes les plus courants :

  • Fièvre/Maux de tête : paracétamol (парацетамол), 1g toutes les 6 heures en cas de persistance de la fièvre
  • Diarrhées : *nifuroxazide (нифуроксазид), 200mg toutes les 6 heures (maximum 3 jours) OU *smecta (смекта), 3 sachets par jour (pendant 7 jours maximum)
  • Nausées/Vomissements : métopimazine Vogalène (вогален), 1 comprimé par jour OU dompéridone (домперидон) 1 comprimé 3 fois par jour

Attention ! Ces médicaments sont délivrés sans ordonnance car leurs effets indésirables ou contre-indications sont plutôt rares. Néanmoins, si vous ne connaissez pas ces médicaments ou si vous souffrez de maladies chroniques, parlez-en à votre médecin. Les conseils de cette fiche sont donnés à titre indicatif et ne sauraient remplacer une consultation médicale.

En outre, l’Asie Centrale est une zone à risque pour les hépatites A et B. Encore une fois, la meilleure prévention est la vaccination (à prévoir avant votre départ).

 

Concernant les structures médicales au Tadjikistan et au Kirghizstan :

Malheureusement, mêmes dans les grandes villes, la médecine est encore très loin des standards occidentaux. La visite des établissements hospitaliers peut se révéler assez effrayante pour un habitué du système de soin européen par exemple. En cas de problèmes graves, les locaux se dirigent souvent vers l’Inde ou la Chine. Pour des raisons de visas, il vous sera sans doute plus aisé d’aller en Turquie où le système de soins est très performant.

Nous recommandons néanmoins quelques endroits :

  • Bichkek : Eldik Family Medicine Clinic (2 médecins américains y travaillent)

1,2 jash gvardiya boulevard (en face de la piscine Delphin ‘Дельфин‘)

Mail : info@eldikfmc.com

Telephone : 0776 652 079

  • Dushanbe : Prospekt Medical Clinic

33 sanoi street

Mail : prospekt-clinic@tajnet.com

Téléphone : + 992 37 224 30 92

En dehors de ces endroits, évitez de vous rendre seul dans un hôpital, demandez l’aide des locaux. Vous trouverez beaucoup de « polycliniques », ces centres de soins sont déconseillés pour le manque d’hygiène et d’asepsie. De plus, il est courant que les soignants y travaillant n’acceptent pas de traiter des étrangers (pour des raisons de paiements et d’assurance).

Numéros des services d’urgence :

Services publics : 103

Services privés : 1339

Les services publics coûtent moins cher mais les services privés sont plus rapides. Si vous avez une assurance où si cela ne vous pose pas de problème de payer davantage, nous vous recommandons de faire appel au services privés.

En cas d’urgence, si vous avez besoin d’aide pour traduire, vous pouvez contacter notre manager Aigul au (whatsapp):

+996 553 280 881

Attention ! Lorsque vous achetez des médicaments, allez dans les pharmacies. Il y a beaucoup de médicaments dans les bazars mais le risque de contrefaçon est élevé.

 

Petit lexique pour pouvoir expliquer ce qui vous arrive en russe :

            

Je suis malade : я болею

J’ai mal à la tête : у меня болит голова

J’ai des douleurs d’estomac : у меня болит живот

J’ai la diarrhée : у меня понос

J’ai vomi : меня вырвало

J’ai la nausée : меня тошнит

Où se trouve l’hôpital ? : где больница ?

J’ai besoin de voir un médecin : мне нужно врач

Faire du parapente aux alentours de Bichkek

Volez dans les paysages typiques du Kirghizstan près du parc national Ala-Archa et repartez avec un film personnel de cette expérience unique ! Le transport jusqu’au point de départ et la vidéo sont inclus dans le prix.

5 à 15 minutes de vol : 2000 soms

30 à 60 minutes de vol : 4500 soms

Pour réserver, contactez nous :

Par e mail : applehostelkg@gmail.com

Par téléphone : +996 553 280 881

Sur les réseaux sociaux : Facebook | Instagram

Tour de Bichkek à vélo

Rejoignez-nous pour un tour de Bichkek à vélo ! Circulez dans la ville avec style et profitez de la vue des sites les plus importants, comme le Philarmonique, la cathedrale orthodoxe slave, les parcs Panfilov et des chênes, le place Ala-Too, la galerie d’arts, le cirque, la place de la Victoire. Après l’excursion, vous pourrez continuer à explorer la ville par vous-même, toujours à vélo !

Durée : 2 – 3 heures

Prix : 1000 soms par personne (location de vélos et guide inclus)

 

Pour réserver, contactez nous :

Par e mail : applehostelkg@gmail.com

Par téléphone : +996 553 280 881

Sur les réseaux sociaux : Facebook | Instagram

Excursion culinaire au Bazar Osh

Découvrez le bazar Osh et goûtez à beaucoup de célèbres snacks kirghizes, comme le kurut, différents types de laits et de boissons au blé, ainsi que le tabac kirghize ! Tout est inclus dans l’excursion qui se termine sur un déjeûner avec des produits locaux. Départ directement de l’hostel.

Durée: 2-3 heures | Prix: 1000 soms par personne

Pour réserver, contactez nous :

Par e mail : applehostelkg@gmail.com

Par téléphone : +996 553 280 881

Sur les réseaux sociaux : Facebook | Instagram